Le crédit immobilier connaît un léger déclin

Selon l’enquête trimestrielle de la Banque de France, la demande de crédits immobiliers a chuté pour la première fois depuis deux ans et ce malgré des taux d’intérêts très bas équivalents au niveau des taux d’intérêts d’après guerre.

La récente et rapide reprise des taux d’intérêts a provoqué la réduction du pouvoir d’achat des acquéreurs.

epargne-retraites.com informe les futurs acquéreurs de ce nouveau phénomène et tient à rassurer les candidats au crédit immobilier.

Depuis le début de l’année 2010, les Français ont moins recours au crédit immobilier.

Les taux d’intérêts étaient pourtant au plus bas, équivalents au niveau qu’ils avaient atteint en 1945.

Leur remontée rapide a affecté le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes.

Les Français auraient effectivement perdu 6,4% de leur pouvoir d’achat immobilier.

Par ailleurs, les critères d’octroi de crédit immobilier seraient devenus de plus en plus stricts.

Les garanties sont, d’une part de plus en plus exigeantes et leurs coûts de refinancement d’autre part seraient de plus en plus élevés.

Le gouverneur de la Banque de France à ce propos craint que les banques négligent leurs marges en faveur des acquéreurs.

Michel Mouillart, l’auteur de cette étude, estime que le total des crédits accordés en 2011 ne sera que très peu en deçà du niveau de 2010 (168 milliards en 2010 contre près de 160 milliards en 2011).

Par conséquent, le seul moyen pour les emprunteurs d’accéder à la propriété serait d’allonger la période d’emprunt.

Alors que la moyenne d’emprunt s’élevait depuis 17 ans à 210 mois, elle serait aujourd’hui de 217 mois.

Ce qui augmente d’autant le coût du crédit.

Pour plus de renseignements, consulter le site EPARGNE RETRAITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>